Désarmement Bosnie-Herzégovine / 2009

 

Désarmement en Bosnie-Herzégovine 2009

Aux portes de l’Europe, Sarajevo est encore aujourd’hui une véritable poudrière.
Avec plus de 67 000 tonnes d’armes à démilitariser, la capitale de Bosnie Herzégovine est un véritable enjeu géostratégique pour ses voisins. Le siège de Sarajevo fut le plus long de l’histoire de la guerre moderne.
Du 5 avril 1992 au 29 février 1996, les troupes paramilitaires serbe assiégèrent la capitale de la République autoproclamée de Bosnie-Herzégovine. Les bilans humain et matériel furent très lourd :
11 000 morts, 50 000 blessés, et 329 impacts d’obus par jour.
Au sortir de la guerre froide, et de son imposant et méthodique travail d’amoncellement d’armes et de bombes, les stigmates de la guerre sont toujours aussi présents. Bien plus que les impacts des tirs de snipers dans les façades des bâtiments, c’est un stock inépuisable de bombes et de mortiers qu’il s’agit de démilitariser, détruire, et recycler.

Steeve Iuncker
photographe
www.iuncker.ch
Place des Volontaires 4
1204 Genève
+ 41 79 626 45 51

Graphisme: Silvia Francia
Développement: James Guyot
Rédaction: Silvia Iuncker-Gomez

©2017
tous droits de
reproduction réservés